Pizzocchieri




A la montagne en rentrant de randonnée je suis souvent fatiguée et affamée..Les nuits sont très fraîches et la neige commence à apparaître sur les sommets

J'apprécie alors les plats réconfortants. Il y a quelques temps nous sommes allés nous balader à Aoste en Italie. Les propriétaires du charmant l'hôtel dans lequel nous avons résidé quelques temps sont originaires de Teglio Région de la Valteline, situé au Nord de l'Italie. Le soir à notre retour il y avait des spécialités montagnardes pour dîner. Un régal tous les soirs.Maria la cuisinière nous a confectionnée une de ses spécialités de sa région des Pizzocchieri. Elle a fait elle-même ses pâtes avec de la farine de sarrasin. Comme d'habitude je lui ai piqué la recette et l'ai réalisé aussitôt rentré chez moi.Avec quelques modifications puisque dans la recette originale on retrouve des pommes de terre et du chou! Mais elle m'a assuré que l'on pouvait cherger les légumes peut-être pour me faire plaisir.






Ingrédients pour 6 personnes.


 400g de farine de sarrasin,
 250g d'eau,
 100g de farine blanche,
 2 pincées de sel,
200 g potimarron,
200g de cèpes,
 Huile olive,
 Quelques feuilles de sauge,
4 gousses d'ail,
 75 g parmesan râpé,
 Beurre,
 150g de tome,
Sel poivre.

Préparation


Pour la préparation des Pizzocchieri : Dans un saladier mélanger les farines ajouter l'eau et pétrir .Former une boule avec la pâte qui doit être compacte. Envelopper dans du scellofrais et Laisser reposer cette pâte pendant 1 heure dans un endroit frais.
Étaler la pâte avec un rouleau jusqu'à obtenir une épaisseur de 2 mn environ. Puis couper des bandes de 2 cm de large environ. Saupoudrer de farine pour ne pas faire coller les bandes surtout si elles se superposent.
Éplucher le potimarron et le découper en petits cubes.

Nettoyer et découper les champignons.
Dans une poêle, faire revenir le potimarron et l'ail dans 2 CS d'huile d'olive. Ajouter les champignons et les feuilles de sauges, laisser mijoter le tout. Lorsque la préparation cuite la réserver.
Dans un grand faitout faire bouillir de l'eau salée et ajouter les pizzocheri et faire cuire. Égoutter en conservant un peu d'eau de cuisson.
Mélanger la tome râpée et les parmesan.
Dans un plat allant au four, parsemer le fond du plat avec le mélange de fromage. Mettre un partie des pizzocheri puis du fromage et ainsi de suite. Terminer par du fromage.
Mouiller avec de l'eau de cuisson. Et arroser avec 2 CS d'huile d'olive sel et poivre.
Faire réchauffer au four 180°C pendant 15 mn environ.





Avec ce plat une bonne soirée avec un plat réconfortant est assurée.

Servir légèrement gratiné !

Commentaires

  1. bojour et bon dimanche sous le soleil, je ne mange pas l'agniau, bonne journée a toi gros bisous pascalou59

    RépondreSupprimer
  2. Avec du sarrasin, j'adorerais ça !
    Superbes photos de montagne ...pour moi, ce sera promenade en bord de mer cet après-midi !
    Bon dimanche !

    RépondreSupprimer
  3. je découvre ce plat
    je vais la réaliser cette recette
    chez nous le potimarron s'appelle du giraumon
    je te souhaite une agréable soirée
    très belle semaine à venir
    gros bisous

    RépondreSupprimer
  4. Miamm
    un bon plat réconfortant après une journée a la montagne.
    Je suis déja allée randonner dans la vallée d'Aoste, souvenirs mémorable ))))
    Ton plat est très alléchant, toutefois je remplacerais le sarrazin par une autre farine,car je suis intolérante a cette céréale, dommage, elle est si bonne
    a bientôt
    Oser

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'on peut remplacer facilement la farine de sarrazin avec une autre farine sans problème ! bonne fin de semaine

      Supprimer
  5. Un plat qui met en appétit !
    Belle association d'ingrédients !
    Bisous, Doria

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lorsque le fromage fond entre les pâtes c'est délicieux bisous

      Supprimer
  6. Un plat réconfortant !!! que de paysage magnifiques !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Saisir le commentaire

Articles les plus consultés